Li P’ti Fouineu Facebook

Vous trouverez ci-dessous les 6 dernières publication du P’ti Fouineu sur sa page Facebook

Et sans devoir vous connecter à Facebook…


 

Li P'ti Fouineu
Li P'ti Fouineu a partagé un lien.2 jours  
Orange donne un code PUK sans demander de s’identifier 22/03/2019 Laisser un commentaire Bonjour le Monde ! j’espère que ce manque de sécurité est maintenant réparé mais si vous aviez une carte SIM Orange dont vous ne connaissiez pas le code PIN mais que vous connaissiez le numéro d’appe...
Li P'ti Fouineu
Li P'ti Fouineu a partagé un lien.2 jours  
Le livre du jour : « Un trou dans la mémoire », premier livre de Virginie Mouligneaux (prix de la Fondation Laure Nobels, Ker éds). La lecture de Francine Ghysen.
Li P'ti Fouineu
Li P'ti Fouineu a partagé un lien.6 jours  
Makro m’a bien eu aujourd’hui ! 18/03/2019 Laisser un commentaire Bonsoir le Monde ! Ça alors, une publicité nominative sous enveloppe taille A4 de Makro dans ma boîte aux lettres ! Qu’est-ce qui leur prend ? Ça fait plusieurs années que je n’y ai plus mis les pieds ! J’ouvre et … p...
Li P'ti Fouineu
Li P'ti Fouineu a partagé une publication.6 jours  
Les noirauds sont de sortie ! Ambiance dans le centre 🍻🍻#poechenellekelder @ Poechenellekelder
Li P'ti Fouineu
Li P'ti Fouineu a partagé une publication.6 jours  
Invisible.

Au fond de l’eau,
Un visage paraît,
Reflet miroitant d’une réalité trop souvent inventée.
Courtiser l’aventure qui d’air frais, embrase les poumons,
Vivre sur les ailes des songes,
Rêver d’amour, encore et toujours,
Demeurer invisible à l’orée du royaume,
À l’envers.

Et je plonge…
Tête baissée,
Les abysses me tendent les bras,
Trouble passé sangloté.
En bas, chante le chœur des sirènes,
Poésie mélodieuse pour de troubles rêveries.
Que dis-tu de prendre le large ?
D’autres errances m’appellent…

Et je m’enfonce…
Plus profond en ces eaux constellées,
Amazone en orbite autour d’un monde qui doucement s’assombrit.
Ruisselant sur ma peau, les chimères ont rouillé mon âme,
Je tente de les chasser, elles m’assaillent
De doutes et d’évasion.
Ô douce Calliope, ne lâche pas ma paume esseulée.
Que serais-je donc sans toi ?

Et je touche le fond…
Nul paradis en ces contrées,
Les ombres guettent, féroces.
Nulle ivresse des profondeurs,
La mélancolie me noie.
Reprendre pied, vite ! Remonter,
Pour enfin respirer et,
Créer.

À la surface,
Une vague déferle,
Le pendrillon tombe, acéré.
L’imaginaire s’étiole, la folie du réel reprend ses droits ;
Quelques mots griffonnés dans un carnet,
Une tasse tiède et dans un coin du café,
Une âme invisible
Inspirée.

Alizée Seny
Namur, le 15/03/2019

©Benjamin Devaleriola
Li P'ti Fouineu
Li P'ti Fouineu a partagé un lien.6 jours  
Vendredi 8 mars est la Journée Internationale des Droits des Femmes et pour la première fois ce sera aussi une grève générale des femmes. L’occasion pour Sabine Ringelheim de de faire le point avec ses invitées sur les raisons et objectifs de cette grève, d’ores et déjà historique. Pour...